SERPILLIÈRE
exercice n°1 - avril-mai 2003

 

Nous sommes un groupe, toutes en recherche de création, d'innovation dans le domaine textile. Nous essayons d'avoir une vision différente du patchwork, de ne pas dénigrer ce qu'il existe, mais de poser un regard élargi sur l'assemblage et le voisinage des matières entre elles.

Nous voulons sortir les matériaux de leur contexte d'origine, les amener à une représentation artistique dans une dynamique plus large afin de leur donner une esthétique vivante dans une dimension artistique.

Chacune travaille avec ses sensibilités, ses tendances du moment et son style propre. Nous sommes libres et essayons de ne pas nous influencer mais de nous encourager, de faire avancer chacune dans sa voie, en ayant un regard objectif sur le travail des unes et des autres.

Tous les 2 mois nous allons nous lancer un défi et travailler sur une idée lancée par l´une d'entre nous. Le défi de avril/mai était : SERPILLIERE, toutes techniques, 3 heures de travail max, dim 10x10 min, max 30x30 pas obligatoirement carré ou rectangulaire.


Anne B.
Titre de l´ouvrage : "Ménage de printemps"

Commentaires :
Vous vous rappelez lors de courriers précédents l'histoire de mes essais de teinture qui n'ont rien donné, des aiguilles cassées à la pelle... Tout ça pour fixer les franges peintes, et agrémenter le tout de couleurs flashy comme j'aime, le tout histoire d'avoir en permanence un bout de printemps à la maison... 
Me suis étonnée moi-même, mais ça reste presque classique encore vous trouvez pas ?

 

Anne-Marie B.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
spour le travail sur la serpillère, ce qui m'a inspiré c'est le cotê bassement utilitaire de l'objet : beaucoup utilisé donc trouée etdonc tout se ramasse dans les trous...tout ! dans le deuxième essai c'est plus aérien, j'ai détramé le bord de la serpillère là où se trouve les fils rouges, je les ai laissé en place, récupéré les autres, les ai teints ( pas terrible la couleur n'est pas celle recherchée, mais les serpillères d'aujourd'hui ne sont pas 100% coton...°? j'ai fait des petits noeuds avec les fils obtenus...voilà.


Catherine T.
Titre de l´ouvrage : "Nettoyer la plage"

Commentaires :
Ca s'appelle "nettoyer la plage" car pour moi serpillère=nettoyer mais nettoyer quoi? hors de la routine (ménage famillial). Jusqu'à l'écriture de Galette, j'étais dans le coup des 3 heures, les "Rois du pétrole" m'ont fichu dedans et d'ailleurs, je n'aime pas que ça, ça fait un peu trop. J'ai collé du sable blanc (propre) et du noir (sale). Je voulais donner l'impression que la galette venait d'être ramassée donc donner du volume à la serpillère mais la colle pour le sable a tout durci et tout aplati, donc relief pas terrible. 
La galette est pleine de ouate donc elle, elle a du volume.
Y.  mon garçon de 9 ans, avant de savoir ce que j'allais faire, m'a dit serpillère ça rime avec mer et c'est rigolo que j'aie fait un truc sur la mer. Il a trouvé ça rigolo mais trop plat! et pas assez sale ...


Catherine P.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
La serpilliere neuve a ete coupee en 4. 
1/4 (le fond) peint avec des peintures acryliques. Ensuite ai pris des morceaux (ceux verticaux) et j ai enlever des fils pour mieux les espacer, la matiere m interessait (et aussi le rappel des "balais a franges"?). J ai fixe ces 2 morceaux au zigzag avec du fil invisible. Puis rajouter quelques coups de pinceaux de peinture invisible a paillettes. Ensuite j ai oter des fils que j ai mis en "tas" et stippler avec du film hydrosoluble, puis ensuite cousu zig-zag fil invisible.
En fait tres peu de travail dedans, c etait super rapide. Il fallait attendre que la peinture seche, et les fils stipples aussi.


 

Joelle
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
L'idée de travailler la serpillière m'est venue au parc, en promenant, ma chienne. Ai ramassé un morceau de bois et 3 petites
branchettes. Ensuite essayé de mettre en valeur  ce petit morceau de serpillière qui avait déjà rendu tant de services à ma petite mère.
Ai joué les contraste de matière : elle est rugueuse, molle, mate, triste et absorbante. 
Lui ai trouvé son contraire : les fils de cuivre, lisses, doux, brillants, souples mais rigides et d'une belle couleur, la serpillière effrangée (ça c'est ma marque de fabrique !!!!) posée sur les branchettes que j'ai fixées et collées sur le morceau de bois, les fils de cuivre tissés à travers la serpillière pour lui donner du maintient et la faire briller et une spirale cuivrée pour l'embellir. Voilà une nouvelle vie commence pour ma : "serpillière Branchée".


Marie-Claude
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
En ce qui me concerne je suis restée très "terre à terre" depuis mes teintures végétales et culinaires , jusqu'à la réalisation (ultra rapide).
Dès ma serpillière teinte j'ai pensé à ces plis de l'écorce terreste que l'on peut voir dans des failles en régions montagneuses escarpées , le matériau rugueux m'a fait irrésistiblement penser à du "solide".


Régine
Titre de l´ouvrage : "Cendrillon ou Serpi-hier rêve à demain"

Commentaires :
Son nom exact est "Cendrillon ou Serpi-hier rêve à demain" 
Je l'ai réalisé avec des serpillieres usagées que je garde en cas de dégats des eaux (car ça arrive!!!) et en dentelle de Calais (oui, j' ai un petit stock de chutes glanées auprès des usines). J'ai bien aimé utiliser des matériaux aussi contrastés que la serpilliere et la dentelle: je crois que ça traduit aussi mon côté bipolaire. Si vous avez connaissez mes derniers courriers ... des jours précédents, vous comprendrez peut-être un peu pq j'ai fait ça -quasi instinctivement-

 

Marie-Laure
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : 
J'avais rapidement regardé vos "serpillieres", mais je ne pense pas m'être laissée influencer, je suis restée dans mon idée récup et retraite bien méritée. Je me suis surprise à passer autant de temps avec une serpillère entre les mains ... je ne suis pas une fana du ménage et je n'utilise plus ça. J'ai utilisé une serpillère hors d'age, bien usée, restée à la cave à attendre qu'on la jette,(j'ai beaucoup de mal à jeter), et j'ai réutiliser les chutes de mes chutes, celles qui devaient partir pour une oeuvre (vente au poids des textiles de récupqui se fait par chez nous).

 

****************

 

Brigitte T.
Titre de l´ouvrage : "Nettoyage de printemps chez moi
                                   /Frühlingsputz bei mir"

Commentaires : 
Brigitte n´appartient pas à notre groupe, mais lorsqu´elle entendit parler de notre excercice, elle s´y est mise un après-midi pendant que j´étais en visite chez elle, pendant que je travaillais sur un ouvrage, j´entendais sa machine à coudre qui vrombissait ... en 90 minutes, voici ce qu´elle a fait. Brigitte n´a pas de serpillière mais utilise ce chiffon pour ses sols, et donc c´est ce qu´elle a utilisé.
Connaissant ses ouvrages, et bien je sais que c´est "tout elle" ! et en plus, elle m´a offert son ouvrage.:-)  Catherine.

 

Copyright 2003 / Oeuvres, Textes + Images : les Créatrices

 

Top


Home