Exercice n°5  
mars - avril 2004

 

Nous sommes un groupe, toutes en recherche de création, d'innovation dans le domaine textile. Nous essayons d'avoir une vision différente du patchwork, de ne pas dénigrer ce qu'il existe, mais de poser un regard élargi sur l'assemblage et le voisinage des matières entre elles.

Nous voulons sortir les matériaux de leur contexte d'origine, les amener à une représentation artistique dans une dynamique plus large afin de leur donner une esthétique vivante dans une dimension artistique.

Chacune travaille avec ses sensibilités, ses tendances du moment et son style propre. Nous sommes libres et essayons de ne pas nous influencer mais de nous encourager, de faire avancer chacune dans sa voie, en ayant un regard objectif sur le travail des unes et des autres.

Tous les 2-3 mois nous allons nous lancer un défi et travailler sur une idée lancée par l´une d'entre nous. 

Ce nouveau défi donné par Anne dite Kikou, concerne l´utilisation de runes. Une rune est un dessin comme un autre. C’est quoi ?
L’alphabet runique est ancien (rune en germanique voudrait dire secret) mais mystérieux; certains ont fait (certains continuent …) de la divination avec ; ce qui est sûr c’est que cet alphabet se répand dans toute l’Europe ; au moment de la fin- Renaissance, il est interdit (pourquoi ?) ; par exemple, les officiers l’interdisent au moment de la guerre de 14 (c’est donc bien qu’il continuait d’être employé… ). Pourtant, malgré la défense, on verra des soldats hongrois faire graver des signes runiques sur leurs sabres et épées … pour se protéger !!! Une quilteuse américaine avait fait plusieurs quilts avec … mais je n’ai pas retrouvé son nom et le site ; en revanche pour avoir l’alphabet et sa signification, vous pouvez aller sur
http://pedroiy.free.fr/alphabets/runes.htm
Vous en avez vu sans le savoir : dans certains châteaux, on voit des graffitis qu’on pense n’être que des graffitis ou parfois des signes de maçons……et ce sont des runes! En allant sur le site, vous allez constater que ces signes ressemblent peu ou prou à notre alphabet occidental, mais la différence est que chaque signe a une signification. ; par exemple, ce qui ressemble vaguement à notre B, signifie Renouveau, regénération, guérison, famille, maison... ; ce qui ressemble au N est le symbole de changement de vie, de direction... Si vous tapez sur un moteur de recherche à rune, vous aurez des tas de sites de divinations… Tapez plutôt à alphabet runique, c’est moins farfelu. (ou allez sur le site indiqué pour n’avoir que l’alphabet). Le rune est une sorte de talisman, de porte-bonheur… Courez à vos dicos... Et puis à vos trésors textiles...

Autres liens :
http://www.antredudragon.com/runes.html
http://perso.wanadoo.fr/portes-inconnu/grimoire/

 

Joelle G.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : J´ai tracé les triangles entre les "bras" des runes. Posés sur du papier craft froissé et peint. Brodés. Le support gris foncé passé au décoform afin qu'il demeure plissé et le tout collé sur des feuilles de papier craft déchirées. Pas très gai il faut reconnaiître mais il faut innover, et chercher de nouvelles choses, c'est ce que j'ai fait.

 

 

Régine D.
Titre de l´ouvrage : Ygrdrasill

Commentaires : Ygrdrasill est un frène géant, l'arbre des origines, l'axe du monde dans la mythologie scandinave. Le fond est un papier parchemin. 
Au dessus sont posés differents papiers de soie: blanc pour le fond, carrés de couleur au dessus et enfin un non-tissé très fin sur lequel ont été calligraphiés à la peinture des signes runiques.( ils apparaissent très légèrement... comme passés par le temps. 
Le frêne a été fait sur Hydrosoluble avec des fils de toile de jute et des lisières de surjeteuse "gardés" teints fixés au fil invisible. 
Le nom Ygrdrasill a été brodé en dessous de l'arbre au fil or.

 

 

 

Anne G.
Titre de l´ouvrage : Offrande Votive & Graffitis runiques

Commentaires : J’avais beaucoup d’idées, je m’en suis débarrassée -et me suis fait plaisir!- en …en réalisant 2 Offrandes votives : ( Tout est signe) Du tyvek peint et brûlé recouvert de gaze (parfois il ne reste que la gaze peinte) pour le tronc ; pareil pour le feuillage, mais pardessus sont pris des bouts de tissu vert retenus avec du soluble ; ce feuillage est appliqué sur deux couches de non tissé de différents verts pour la profondeur, le relief.. Le tronc, c’est le signe ELHAZ qui signifie la recherche et son aboutissement, la protection, la spiritualité. (les Celtes s’étaient inspirés de formes naturelles pour composer leurs alphabet aussi je me suis dit que ce signe rappleait le tronc d'un arbre) Derrière sont dessinés d’autres signes runiques (au stylo indélébile) et le tissu de fond , un batik, comportait déjà d’étranges calligraphies qui pouvaient faire allusion à un alphabet. Les deux banderoles sont les offrandes votives de tissus que les celtes déposaient (en GB on en trouve parfois encore aux fontaines), ce sont des fils fantaisie à tricoter appliquées en point de « couchure ». Le vieux mur , les graffitis (mon préféré des 2): un fond de tissu imprimé « Mur » avec un monotype et des inscriptions runiques, du fusible peint pour déposer des runes, de la gaze peinte par endroits, du tyvek peint et brûlé pour les vieilles affiches en lambeaux et décollées, de la dentelle sur soluble, des points de broderies en laine pour le relief.. Les runes supérieurs signifient le prénom Anne ……

 

 

Mimi D.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : Il s'agit d'une rune liée et vous en trouverez l'explication dans la photo étude (1ere photo à gauche)... 
Cette rune représente la création et est magiquement chargée en ce sens...
Les pantins sont faits de 2 pièces de tissus avec un 'collant des 2 bords' en pièces séparées et les membres sont reliés aux corps par des petites perles et restent mobiles et les personnages sont cousus sur Eihwaz... 
Eihwas est composé de multiples fils enroulés autour d'une paille avec de la colle pour devenir rigide et soutenir les pantins...
J'ai renforci mon tissus en le doublant avec le truc au fer chaud et j'ai découpé les parties du corps ensuite, ça sauve du temps... pour Eihwas pas très long à faire mais long à sécher... si j'avais pu y mettre plus de temps j'aurais fait mes pantins en relief au lieu de plat (là il sont comme les poupées en carton que l'on avait quand on était petite et que l'on habillait avec des robes de papier)

 

 

Marie-Claude B.
Titre de l´ouvrage : Runes

Commentaires : J'ai vraiment pris les significations de runes à la ligne : 
Kenaz: cette rune est la rune de l'artiste ou de l'artisan, symbolisée par le feu donc flammes rouges et jaunes , flammèches réalisées avec des effilochures rouges et jaunes. 
Geko : offrande , hospitalité, générosité, don; couleur : rencontre du bleu du ciel et du vert de la mer, la naissance de la couleur turquoise. 
Tout ça écrit sur un des sites de runes ( celui de Kikou je pense).
Mes runes réalisées en tyvek peint puis découpées et ratatinées au fer à repasser, pour donner un aspect tellurique.

 

 

Catherine P.
http://www.catherine-pascal.net
Titre de l´ouvrage : Ecritures

Commentaires : En fait c´est un "hors-sujet", car je n´ai absoluemnt aucune idée si ces signes existent en tant que runes ou non. Ce sont plutôt les signes qui m´ont inspiré, que ferais-je si je devais graver dans quelque chose (terre glaise, bois, pierre) ? il en résulte une écriture cunéiforme afin d´acquérir une rapidité d´exécution. 
Besoin d´avoir des creux et des reliefs. Certains signes sont vraiment "gravés". Contrastes avec en arrière-plan une écriture simili-ancienne, ancêtre de la notre.
Techniques : tampons avec peinture acrylique sur toile, application de craies pastelles dans le tissu, peintures acryliques, stylofeutre, poudre d´embossage "gravée", broderies libres.
Voilà temps à peu près 3h00 bien que travaillé en étapes, format A4. Je voulais essayer les poudres d´embossage en fait utilisées par les personnes faisant du "stamping", occasion d´un premier essai. Les poudres une fois fondues se sont liées au tissu, mais ce n´est pas considéré comme *lavable* bien entendu.

 

 

Marcelle R.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : Je disais donc que ma ruine avait une signification : le haut qui habille le corps correspond à la féminité (donc un habit de fête, en l'occurence une robe du soir, représente bien la féminité). Le chapeau, c'est le soleil couchant. Comme une tenue de gala en principe se porte le soir.

 

 

Marie-Laure C.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : Format 30 sur 30 cm, 2h30 peut-être. Je les trouve esthétiques ces alphabets anciens. Je crois que ce qui est difficile pour moi encore, c'est de devoir travailler sur un thème ; merci donc aux défis. Un jour, peut-être un concours... 
"Runes et autres".
Au milieu, superposition et imbrication les (..r)unes dans les autres: Ehwaz en corde de papier rouge pour la fluctuation, le changement, Jera en tarlatane écrue (et aussi en haut à gauche en bande de tissu froissé), pour le recommencement, l'alternance, et Laguz en filet jaune (emballage de légumes) pour le chemin à parcourir (un peu comme une échelle à gravir sur les mailles du filet). Et d'autres runes parsemées tout autour, Kenaz (en triple en bas) en appliqué pour la création (j'ai du pain sur la planche!), qq runes brodées au bourdon coloré, et puis Elhaz et qq graffitis sans signification en peinture dorée -(essai sur tissu car produit initialement prévu pour décor sur plastique ou verre, on obtient un plastique repositionnable).

 

 

 

Valérie L.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : 15 x 15 cm. Bondaweb peint. 
Le centre (moi) est une très fine bande de tissu collée et piquée libre en spirale.
Autour, huit runes qui me qualifient et me correspondent (si je ne me suis pas trompée !). 
Les runes sont faites à la peinture gonflante, couverte de peinture or, le tout chauffé.

 

 

Andrea P.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : J'ai voulu travailler avec des tissus et fils teints dans des couleurs vives, j'avais besoin un peu de gaieté et par ce temps froid un peu de chaleur. J'ai dépassé le temps de 3 heures, le resultat me plaisait pas du tout et j'ai ajouté pas mal de broderies et des perles.

 

 

Cathy G. E.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : ... Au détour d'un site la traduction run = mystère, runar = secret en islandais. 
Pour moi un secret est bien gardé et, dans le cas des runes, caché dans un sac. 
Mon sac est en lin peint avec la peinture relief de ma fille. 
J'ai cogité toute une nuit (pas vous ?),  je voulais écrire les signes sur des pierres blanches mais restons dans le textile j'ai utilisé des gros boutons de ma grand-mère.
Quant à l'alphabet ne vous fiez pas du tout aux signes et à leur signification j'ai gardé les dessins qui me plaisaient sans savoir ce qu'ils représentent et ... j'ai inventé les miens hum !
Dans ma petite bourse, je peux attraper une rune, le dessin, la couleur, le contact me donnent unpeu de gaieté pour la journée. 
Leur signification ?
chut ! 
c'est mon secret !

 

 

Florence F.
Titre de l´ouvrage : Au détour du chemin

Commentaires : Bon j'ai aussi travaillé sur les runes ... c'est vrai que comme Cathy G.  le côté caché ne me donnait pas envie de dévoiler quelque chose à ce propos, pour moi cela reste du mystérieux à l'intérieur de nous ... 
bref, j'ai fait un appliqué inversé sur l'envers d'un tissu gris noir : une pierre apparait au milieu d'herbes qui folâtrent au détour d'un chemin ... sur la pierre (mais le scan ne donne pas grand chose je crois) sur la pierre qui se détache du ciel, on peut distinguer un serpent gravé, recouvert de runes . 
Le serpent je l'ai dessiné au feutre textile, et les runes à la peinture gonflante blanche, mais pas gonflée, juste séchée et j'ai repassé dessus au feutre textile pour "vieillir" un peu le blanc, trop blanc ... en tout cas j'ai passé un bon moment avec feutre et peintures et tissus ..

Pour les herbes folles ... sur un tissu gris/noir que j'ai retourné pour utiliser l'envers j'ai découpé un ciel, collé à la bombe puis juste cousu légers points bleus ciel ... puis j'ai dessiné une pierre comme si elle était posée là, au détour d'un chemin, qui viendrait un peu se découper sur le ciel.
Cyriaque, mon fils aîné est venu depuis ce WE s'intéresser à ce que je cherchais sur internet et il m'a sorti tout simplement son bouquin "le monde des viking"!!
Au départ je voulais travailler sur le "marteau de Thor" qui a une symbolique très forte, puis je me suis dit que l'idée de runes pour moi c'était quelque chose qui devait rester mystérieux, à ne pas dévoiler en fait ... et puis j'avais envie d'essayer de rendre avec des tissus quelque chose dans le style hyperréalisme (que j'adore en peinture : voir en peinture mieux que l'oeil ne peut voir en vrai !) finalement l'idée de la pierre cachée là depuis des siècles est venue ... alors je l'ai dessinée, puis le serpent dedans.
Ensuite j'ai posé mon tissu herbes folles sur le tout et en appliqué inversé fait réapparaître la pierre (voyez cette symbolique !) en laissant un petit bout de feuillage au ras de la pierre et au petit ciseau de brodeuse, quelques coups au hasard dans les feuilles afin qu'elles viennent "naturellement" pousser au pied de la pierre. 
Enfin il fallait écrire les runes : 1er essai stylo textile noir, puis gris ...rien donné, trop fondu ... 2ème essai avec du drawing gum que j'utilise à l'école pour faire peindre les enfants "à la réserve" ... drawing gum complètement bu par le tissu ... rien donné donc 
3ème essai finalement ça commençait à me "gon..." ces runes, donc peinture gonflante blanche à main levée ... aussi ces runes ne sont peut être pas très académiques !
et ce matin, la peinture blanche avait séchée, mais était trop blanche pour être sur ma pierre séculaire, donc feutre textile gris et vert pour vieillir les lettres + un peu de vert pour verdir la pierre (mais ça ne doit pas se voir au scan)

 

 

Catherine M.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : Mon fond est un essai de teinture d'il y a 2 ans qui ne me plaisait pas trop et qui hier m'a paru convenir. L'alphabet fait parti des points intégrés de ma machine et les autres motifs sont en point de bourdon.

 

 

Catherine T.
Titre de l´ouvrage :  IF

Commentaires : IF pour I comme ISA=glace et F comme FEOH=feu, et if=si... donc pour ISA j'ai tout de suite pensé Iceberg surtout la partie qu'on ne voit pas, source de bcp d'imaginaire, partie cachée, jardin secret, et évidemment, en opposition à la glace, le feu, la flamme qui fait fondre la glace; on peut interpréter comme "ne pas se fier aux apparences" quelqu'un de très froid et renfermé peut bouillir intérieurement et brûler de 1000 feux ; le phoque c'est parce que j'ai lu qu'il était associé à Isa et c'est la petite touche vivante ; là, c'est le bloc fait en 3 heures, j'ai l'intention de ne pas en rester là, càd une flamme plus  fournie (paillettes et perles), j'aurai aussi aimé plus de relief (comme Florence) donc peut-être coudre les mouvements de l'eau sur l'icebeg caché ; j'avais aussi envie de mettre un bébé phoque tout blanc... 
Les matériaux ? 
l'iceberg immergé: toile de lin avec quelques fils tirés où j'ai passé un fil turquoise (crevasses) ; iceberg caché: tulle brûlé par-ci par-là ; 
flamme: divers fils laine coton ; 
phoque: plastique-cuir d'une couverture d'agenda!

Copyright 2004 / Oeuvres, Textes + Images : les Créatrices

 

Top


Home