Nous sommes un groupe, toutes en recherche de création, d'innovation dans le domaine textile. Nous essayons d'avoir une vision différente du patchwork, de ne pas dénigrer ce qu'il existe, mais de poser un regard élargi sur l'assemblage et le voisinage des matières entre elles.

Nous voulons sortir les matériaux de leur contexte d'origine, les amener à une représentation artistique dans une dynamique plus large afin de leur donner une esthétique vivante dans une dimension artistique.

Chacune travaille avec ses sensibilités, ses tendances du moment et son style propre. Nous sommes libres et essayons de ne pas nous influencer mais de nous encourager, de faire avancer chacune dans sa voie, en ayant un regard objectif sur le travail des unes et des autres.

Tous les 2-3 mois nous allons nous lancer un défi et travailler sur une idée lancée par l´une d'entre nous.  

Cette fois-ci c´est Mimi qui nous invite avec :

DIMENSION

Un écrin ...
La grandeur : pour mettre nos cartes postales qui ne demandent pas moins que d'être entourées de beauté. Le sujet de la décoration de l'écrin sera bien sur 'échange'. Je ne vous met pas de liens pour la conception de base de la boite car je crois que la recherche fait partie du plaisirs des défis ... 
mais pour les plus 'poignées' comme on dit vous pouvez toujours recouvrir une boite existante...
Les coffret ont ceci de magique que même vide, ils contiennent un trésor ...

Alors à vous de mettre de la beauté tout partout ...


Catherine P.
http://www.patch-work.de
Titre de l´ouvrage : 

Commentaires :
La forme m´est venue rapidement. Il y a des années j´avais vu un porte-crayon faits de mini-quilts sur le bureau d´une amie quilteuse et récemment dans les catalogues VPC de mon employeur, nous avons des cubes en feutre servant à mettre des journeaux. Bref la forme ne m´a posé aucun problème réel, ni aucune recherche. Le défi doit être pour moi faisable en moins de 3h00, alors :-) ...
Le matériel de base était lui aussi évident dès le départ (feutre de laine industriel 3mm d´épaisseur), il me fallait juste dessiner les morceaux (5), y ajouter une marge de couture, et calculer à peu-près la largeur (profondeur  permettant de faire rentrer "tant" de cartes de 10x15 cm.
Sur le feutre a été collé du papier de soie imprimé à l´aide de voile thermocollant double-face (motifs de diverses fourrures d´animaux exotiques), au départ je souhaitais prendre du papier de soie neutre et le peindre mais mes armoires n´ont pas voulu m´en donner. Alors improvisation avec ce que j´ai sous la main (c´est ça les défis aussi). 
Puis piqures rapides, application de pâte à dorer, séchage. Découpe des morceaux à la taille, perlage main sur le devant.
Très simple en fait, et croyer-moi, sur une étagère ça rend vraiment très bien !
Le tout en moins de 3h00. Votre avis ?

 

 

Valérie L.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
la photo le rend bien plus jaune qu'il ne l'est en
réalité, il est beaucoup plus doux et on distingue les différentes couleurs. Dans du Timtex, j'ai coupé deux couvertures et un dos que j'ai rassemblés pour faire des charnières souples, le Timtex étant un matériau très ferme.
J'ai collé dessus du feutre sur lequel j'ai recollé du BW peint à la bombe or. J'y ai épinglé des lanières déchirées d'organza de différentes couleurs que j'ai organisées en tissage et deux morceaux deux fils. Après avoir fixé ce tissage, j'ai piqué librement en lignes plus ou moins sinueuses. Ai fixé sur l'ensemble qq sequins et perles, collé une doublure et passé un bourdon serré autour pour une finition soignée. 
Pour la fixation des cartes, j'ai attaché un fil solide en haut, bas et centre sur lesquels j'ai enfilé onze perles. Je peux accrocher les cartes avec un petit point en haut, bas et centre.

 

Régine D.
Titre de l´ouvrage :  (sans titre)

Commentaires :

 

 

 

Anne G.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
Impossible de faire ça en deux heures, donc, j'ai mis très longtemps. Pour pouvoir attraper les cartes, j'ai fait ma boîte (patron perso) un peu plus grande que les cartes (14/19, hauteur : 10 cms !). Elle est tout en tissu avec Timtex à l'intérieur, doublée de tissu (le vert du tressage) elle est donc lavable ; le thème étant l'échange, j'ai d'abord tissé des liens (faux tressage sur BW de bandes surpiquées) sur lesquels  j'ai cousu des cœurs pour l'amitié ; ils ressemblent à des lettres dépliées, à des papillons. 
Le nœud est pris dans le bourdon du tour. Cela ne se voit pas sur la photo : les glands sont perlés (j'aime faire ça !) paillettes or et rouges semées et sur le tour du « couvercle ».

 

 

    

Andrea P.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires : 

 

 

 

Marie-Laure C.
Titre de l´ouvrage : BOITACARTE

J'ai utilisé les batiks bleus et oranges avec lesquels je me fais plaisir en ce moment, c'est lumineux. Tissage de bandes thermocollées. Puis fixation sur Timtex. Surpiqures. Et assemblage. 2 mini-épingles à linge sont cousues sur un bord pour pouvoir mettre en valeur une carte récente.
J'ai fait ma boîte assez grande pour contenir une belle collection.
En relisant l'intitulé de Mimi, je réalise que je n'ai pas travaillé réellement sur le thème de l'échange, quoique le tissage s'apparente pour moi au tissage des liens qui nous unit sur la toile et ailleurs. C'était spontané. 

 

 

Mimi D.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :

 

 

 

Florence F.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
J'ai fait tout le contraire de ce que je fais d'habitude ... du crazybox roccoco ... avec mola sur le chapeau de la boîte, et embellissements, sur-ajouts de matériaux divers perles boutons, fils, filets résille ... une envie de surenchère folle !! et un morceau de Korak, ces tissus indiens ou mongols je ne sais plus, enfin là le morceau vient d'une chaussure achetée en Thaïlande, ce sont des chaussures faites sur du pneu, et le dessus fait avec des anciennes robes rebrodées de fils metalliques .. c'est très beau, mais en chaussure trop fragile ... 

 

 

Marie-Claude B.
Titre de l´ouvrage : (sans titre)

Commentaires :
Une boite, une vraie, très différente de ce que vous avez fait . Du cartonnage entièrement fait maison avec du carton gris 20/10. Recouvert de tissu d'ameublement bordeaux, celui que j'ai en quantité dont j'ai transformé un tabouret en table bout de canapé. Je l'ai brodé machine et  j'ai recouvert la boite avec, et là le tissu a réagi comme jamais auparavant : il ne voulait pas coller, c'est la 1° fois que ça m'arrive. 
Donc pour la boite extérieure j'ai collé avec du vliesofix et j'ai repassé, ça m'a posé un réel problème technique. 
2° écueil : j'ai bien mesuré pour centrer et aligner mes broderies mais le tissu s'est resserré au niveau de la partie brodée et plus de centrage, et comme ma machine est assez près d'un mur j'ai brodé de la façon qui m'a semblé la plus commode et le raccord de tissu se trouve sur le haut de la boite ...!

Copyright 2005 / Oeuvres, Textes + Images : les Créatrices

 

Top


Home